Si avoir des jumeaux implique bien des nouveautés, la logistique est un des éléments qui devient prépondérant. Tant dans la façon de s’organiser au jour le jour, que pour ne pas péter un câble devant la lourdeur de la tâche. Et un câble, c’est bien souvent tout ce qu’il reste après l’arrivée de jumeaux, donc autant le conserver en l’état 😉

Se déplacer avec des jumeaux : le déplacement de base, la sortie en poussette

Là je dis : méfiez-vous ! Car une sortie en poussette avec un singleton et des jumeaux, c’est un poil différent. Se pose en premier lieu la question du type de poussette : en longueur ou en largeur ? Ayant pu voir sur le forum jumeaux et plus un certain nombre de témoignages de poussettes en largeur posant souci, nous avons pris l’option longueur. Bon ou mauvais choix ? Aucune idée, car je n’ai pu comparer avec un modèle en largeur, nous avons gardé la nôtre tout le temps où nous avons eu besoin d’une poussette. Notre modèle : Graco Stadium Pro 2 Duo.

En pratique, effectivement pas de souci pour passer les portes…Du moins en largeur, car dans certains endroits un peu exigus, le virage avait du mal avait à se négocier. Idem pour certains ascenseurs, y compris le nôtre : pas possible de se mettre derrière la poussette, obligés de se mettre à côté. L’autre inconvénient que j’ai pu rencontrer a été pour traverser certaines routes. Car avec la longueur de la poussette + une marge de sécurité afin de ne pas s’arrêter au plus près de la route, je ne pouvais parfois pas voir si une voiture arrivait, car je me retrouvais derrière un mur ou gêné par des véhicules. Obligé de passer devant pour regarder puis ensuite traverser avec la poussette, pratique…#oupas.

A noter un point positif : l’avantage de pouvoir avoir un loulou assis et l’autre couché (une fois que nous n’avions plus les coques), les deux étant indépendants. La possibilité d’utiliser les coques sur la poussette était un point pratique par ailleurs. Et c’est là que le choix de la poussette a été intéressant pour notre part. En effet, nous avons opté pour un modèle possédant des bases à installer dans la voiture. On ouvre la porte, on pose la coque, ça fait « clic » et c’est bon ! Et vu le temps que cela prend de devoir attacher la ceinture à chaque fois, le temps gagné est énorme. Et on est d’autant plus content du système quand le mauvais temps et/ou le froid sont de la partie ! Et quand on arrive, une poignée à tirer, on clipse sur la poussette, et roulez jeunesse 😉
Bref, le choix d’une poussette est à réfléchir en amont, si possible en ayant lu des témoignages de parents avant, car on n’imagine guère à l’avance ce que ce sera de l’utiliser au quotidien…

A noter que je n’aborde pas le sujet des portes-bébés ou écharpes. Nous avons essayé une seule fois et les twins ont tous les deux détesté et hurlé, nous n’avons pas eu le courage de remettre ça 😮

Plus fun : le déplacement en voiture

N’ayant pas encore pris le train ou l’avion avec les loulous, c’est le seul mode de transport sur lequel je vais pouvoir donner mon avis 😉
Lorsqu’il s’agit de ne pas aller simplement faire une course ou sortir les twins en poussette pour leur faire voir le monde environnant…Donc pour les sorties de plus de 2 heures (quoi j’abuse ? entre préparer les twins, les mettre en place, réfléchir à si l’on a rien oublié « au cas où » : bibs, couches, vêtements plus chauds/plus frais, doudous, vêtements de rechange si accident de couche, et j’en oublie peut-être), la préparation est quand même assez longue.
Donc disais-je, pour les sorties nécessitant la voiture afin de se rendre, qui de l’un à une réunion de famille, qui de l’autre chez le pédiatre (…le premier y étant allé la veille, ne nous leurrons pas…), on prévoit large. Je parle de la voiture et du coffre.

De notre côté, nous avons opté pour un modèle staÿlé, tout en beauté et en charisme véhiculaire, la rolls de la familiale, j’ai bien entendu nommé : le Kangoo. Tous les goûts sont dans la nature, mais faut avouer, c’est moche. Par contre côté pratique là j’abdique. Entre la taille du coffre et les rangements en hauteur, on a été fort contents d’avoir investi dans l’engin. Car lorsque pour une seule nuit en famille, et si l’on met de côté les trois malheureuses affaires prévues pour maman et papa, on se doit de caser :
-poussette
-trotteur
-sac à langer (qui, rempli des doses de lait, des moultes médicaments usuels qui pourraient être utiles, couches de rechange, biberons, crèmes diverses anti-boutons anti-peau-sèche anti-fesses rouges, …) pèse allègrement ses 18 kilos
-les 2 lits parapluies
-les 2 matelas pour les lits
-le matelas à langer
-un sac énooooorme car on prévoit toujours tant de vêtements de rechange et de vêtements pour faire face aux variations de température
-un sac de jouets
-tout ce qui peut être ajouté en termes de nourriture si l’âge des enfants s’y prête (purées, gâteaux de 12 sortes différentes car on ne sait jamais ce qu’ils vont vouloir et qu’on ne veut pas de scandale si on n’a pas pris ce qu’il fallait…)
-et ce que j’ai dû oublier, encore une fois
Eh bien on se dit qu’une voiture moche mais pratique, c’est finalement pas si mal. Et que de toutes façons, vu ce qu’on dort et la tronche qu’on se tape au quotidien avec nos centaines d’heures de sommeil en retard, on n’est plus à ça près question apparence hein…
A noter l’option possible pour le coffre de toit : l’apport en place est énorme et vaut largement l’investissement, surtout qu’il sera réutilisable lors de vos prochaines vacances !

Niveau occupation, tout est bon pour aider les enfants à supporter le trajet. On est même prêt à écouter en boucle le superbe CD de comptines qu’on écoute déjà tous les jours à la maison, car ça aide les twins à s’endormir. On pourra aussi prendre des petites peluches, petits jouets divers en grand nombre (vu qu’ils finiront tous par terre rapidement, autant en avoir d’avance pour que ça tienne quelques minutes), livres, biscuits à grignoter…
Et quand ils sont un peu plus grands, le Graal mes amis ! La tablette tactile ! Non pas entre leurs mains, ça évite une casse au bout de 2 minutes, mais dans un support appuie-tête. Ca remplace avantageusement les lecteurs de DVD, en n’ayant plus les DVD à ne pas oublier, déjà, et parce qu’on peut y stocker tellement de dessins animés différents ! On trouve le logiciel qui va bien, et hop on met les DVD de nos chères têtes blondes en format numérique sur la tablette. Ils retrouvent ainsi leurs dessins animés chéris 😉 Lors de notre dernier voyage dans le sud pour les grandes vacances, ils ont eu le droit à une partie du trajet en tablette, puis après la pause, dodo. Le trajet s’est franchement bien déroulé ainsi.

Conseils et liste de matériel quand vous êtes en déplacement

1er conseil pour voyager plus facilement : se faire une liste, tout simplement ! Depuis les premières fois où nous avons laissé les twins chez une de leurs paires de grands-parents pour un week-end, nous nous sommes rendus compte que réfléchir à chaque fois à tout ce qu’il fallait prendre n’était pas viable. Alors hop, un petit fichier Word, et chaque fois qu’on pense à quelque chose, on note. Avec le temps, la liste varie et on l’adapte, on pourra ajouter des jouets de grands, les draisiennes, et on supprimera les couches et les biberons le moment venu. Mais au moins, on suit la liste, et fini le « putain on a oublié [ajouter un des 25 éléments de ladite liste] !! » et là soit on peut s’en passer, soit on se retape le trajet (seul, pour s’éviter de trimballer tout ce petit monde). Ça évite aussi les engueulades sur la responsabilité de qui n’a pas pensé à prendre l’élément en question, accessoirement.
Voici pour exemple notre liste actuelle (4 ans et demi, plus de couches, plus de biberons hormis les petits bibs d’eau pour sieste/nuit) :
– tenues de rechange (pantalons/shorts, pull/t-shirts, vestes, slips, chaussettes)
– pyjamas
– bobs/casquettes/bonnets
– doudous + doudous de rechange
– jouets (+livres)
– Bépanthène
– crème hydratante corps + visage
– shampoing/gel douche
– jouets pour le bain
– gel Nathan
– Doliprane (sirop et suppos)
– thermomètre
– ProRhinel
– bavoirs
– crème dessert
– lingettes caca
– manteaux/vestes
– chaussons
– bibs d’eau
– chocos/minis BN/madeleines/céréales…
– sac à dos
– brosses à dents + dentifrice
– oreillers + taies de rechange
– homéo Arnica + seringue
– bébé/mini-doudous/mickeys…
– moto/tracteur/vélo

2e conseil : quel que soit le moyen de transport utilisé, toujours prévoir à portée de main le nécessaire pour les petits besoins. Autrement dit : bib d’eau, lingettes pour les mains, vêtements de rechanges, couches, nécessaire à nettoyer les culculs de nos bambins ; à compléter car je dois en oublier 😉

Retrouvez d’autres témoignages, conseils et astuces sur les blogs des copines de la #TeamMultiples
(spéciale dédicace @Priscilla de http://www.mamandoublemixte.fr/ ^^)

http://poulpettuz.cluster011.ovh.net/?p=1389
http://www.mamandoublemixte.fr/2015/11/se-deplacer-avec-des-jumeaux.html
http://maman-pouce.com/2015/11/23/voyager-avec-jumeaux-voiture/
http://maman-pouce.com/2015/11/24/voyager-avec-jumeaux-train/ (deux articles pour le prix d’un !)
http://mumenvrac.eklablog.com/se-deplacer-avec-des-jumeaux-rdvteammultiples-a119333246
http://www.twins-and-us.com/se-deplacer-voyager-avec-des-jumeaux-jumelles/

Si vous aussi vous avez des conseils à donner pour les déplacements avec vos enfants, jumeaux ou non, n’hésitez pas à partager 😉

4 Commentaires

    • De rien, j’espère que ça pourra te servir 😉 La liste pour nous ça a été comme qui dirait une obligation, notamment niveau médicaments, à cause des reflux, nombreuses fois où ils avaient rhino/angines et tout le tremblement, et puis par prévention (crèmes pour irritations, doliprane, etc…) histoire d’être prêts “au cas où”. Bref, mieux vaut avoir trop que pas assez !
      Un conseil pour la réaliser : commence-la dès aujourd’hui, et ajoute au fur et à mesure ce dont tu te rends compte avoir besoin au quotidien, histoire qu’elle soit la plus exhaustive possible.

Laisser un commentaire