Avec les enfants nous avons pu aujourd’hui voir Bigfoot Junior en avant-première, l’occasion de t’en dire plus sur ce dessin animé, qu’à mon avis tu peux aller voir, et je vais te dire pourquoi 🙂

L’histoire est très bien racontée par la bande-annonce du dessin animé, qui résume bien son déroulement et les éléments principaux. Du coup, pas de surprise au final, ce qui en un sens est bien si la bande-annonce t’a plu, et à l’inverse est dommage car on sait bien à l’avance ce à quoi on va avoir droit.

Bigfoot Junior – Histoire et spoiler

! ATTENTION SPOILER !

En gros, voici déjà ce qui t’attend au niveau de l’histoire, avec plus de détails que la bande-annonce n’en laisse voir. Ce qui est sympa (j’aime bien), c’est que le dessin animé débute par une scène “d’action” (qui concerne le père de notre héros), ce qui permet de rentrer tout de suite dans l’histoire. On se retrouvera ensuite (très rapidement) 12 ans plus tard, lorsque Adam Harrison aura grandi.

Adam va, sans savoir ce qui va lui arriver, se transformer en bigfoot (ou Yéti, ou l’abominable homme des neiges, ou Demis Roussos [petit clin d’oeil au sketch des Inconnus avec l’animal poilu qui se rapproche le plus de l’homme]). Les premiers signes de cette transformation ? Les pieds qui grandissent soudainement, ainsi qu’une forme d’hyperacousie, puis les cheveux qui repoussent en quelques heures. On va dans le même temps découvrir l’entreprise HairCo Insdustries, dont le but est de trouver la formule miracle pour faire pousser les cheveux immédiatement.

Tout cela va être bouleversé par la découverte par Adam d’une boite de lettres adressées à sa mère. Ces lettres viennent de son père, qui n’est en fait pas mort (ça, on l’avait vu dans la bande-annonce, donc bon…). Trouvant aussi son adresse, il décide d’aller le rencontrer et faire sa connaissance.

Cela sera rapidement fait, apprenant au passage qu’un bigfoot a le pouvoir de guérison (pour ma part je pense que c’est un ajout à la légende usuelle du bigfoot, n’ayant jamais vu cela, pas même dans un épisode de Scooby Doo [oui, ma culture est vaste, t’as vu ?]). On apprendra également, en vrac, que son père a fui la civilisation et est passé pour mort pour échapper à l’entreprise HairCo Insdustries qui voulait faire de lui un cobaye, et aussi que les bigfoots sont extrêmement rapides et agiles (Legolas peut aller se rhabiller, genre). Adam va également faire la découverte qu’il peut parler aux animaux, ce qui est assez sympa (comme situation dans le dessin animé j’entends), notamment avec le personnage du raton laveur (dont le nom m’échappe). La scène un peu plus loin de la chasse à l’ours sera d’ailleurs assez marrante !

Je te laisse découvrir le reste et la fin du dessin animé par toi-même 🙂

L’avis en lui-même sur Bigfoot Junior

L’avis sur le dessin animé est plutôt positif j’avoue. Je ne me suis pas du tout ennuyé durant la séance, même si le scénario reste assez convenu au global. J’ai beaucoup apprécié la scène où papa et fils jouent de la guitare, on peut y apprécier le travail réalisé sur les cheveux d’Adam et surtout sur la tonsure de Bigfoot père. Je trouve le niveau de détails criant de réalisme, la technique est vraiment au point pour faire plaisir à nos mirettes dans les dessins animés d’aujourd’hui ! Point qu’on peut trouver en commun avec les scènes d’action de Moi, moche et méchant 3 par exemple.

Ce qui est appréciable c’est que le tout s’enchaîne assez bien, avec une histoire convenue mais agréable à suivre, voire parfois touchante concernant la relation entre Adam et son père.

Petit “plus” avec l’aspect assez drôle des “hommes de main” du grand méchant, qui ont un peu de personnalité, et ne sont pas tous des “copier-coller” que l’on retrouve habituellement dans ce rôle.

Pour résumer je le conseille, cela tranche complètement avec Moi, moche et méchant 3 par exemple. On a affaire à un dessin animé plus orienté public un peu plus mature, ou qui ne sera pas happé par des gags fréquents. C’est plus fin, plus posé, plus “vrai” en un sens.

 

Laisser un commentaire