Pour l’instant nous n’avons que peu voyagé avec les jumeaux, mais en aout nous irons découvrir l’Angleterre, dont la belle ville de Londres !

L’été dernier a été l’occasion de vivre nos premières (et seules, pour l’instant) vacances en famille dans le Var, en tous cas premières vacances avec des enfants « grands ». Car nous avions pu aller à la mer lorsqu’ils étaient bien plus petits, trop pour s’en souvenir ainsi que pour en profiter.

Le Var par contre, ils ont a-do-ré ! La première chose qui leur avait plu était de loger dans un mobil-home. Pour eux, c’était comme un petit appartement ou une petite maison, et « déménager » temporairement leur plaisait au plus haut point. La pièce qui leur servait de chambre faisait à peine quelques mètres carrés, mais cela leur suffisait pour être des bienheureux en y allant 😉

La chose qui m’a le plus marqué a été l’efficacité de se dépayser sur leur sommeil. Les loulous n’ont pour ainsi dire jamais bien dormi, et à une semaine de leurs 5 ans je me lève toujours en moyenne 2-3 fois par nuit à cause des cauchemars, pipis ou doudous perdus. Là-bas, aucun souci, ils tombaient comme des masses. Il faut dire aussi qu’à cette époque ils faisaient encore des siestes, mais durant les vacances non. Et puis bouger tous les jours à droite, à gauche les fatiguait aussi pas mal.

Si les voyages forment la jeunesse, ils forment aussi la nuit des plus jeunes il faut croire…Mais aussi leur sociabilisation. Car notre mobil-home était logiquement situé dans un camping, et donc plein d’autres enfants gravitaient autour de nous, jouant dans la rue en journée ou en soirée. Cela a été une occasion rare de les voir se sociabiliser très rapidement avec des enfants jusqu’alors inconnus. Ils ont même été tristes lors du départ de ne pouvoir dire au revoir à deux petites filles avec lesquelles ils s’entendaient bien. Là-dessus, on est d’accords, c’est bien le genre de choses qui arrive lorsqu’on part en voyage:/

Cela me rappelle une anecdote d’ailleurs. Dans le camping nous avions une salle de télévision qui diffusait un dessin animé chaque soir vers 20h. Et un soir où nous y étions, Nathan était assis avec une des filles et ils se sont pris la main pour regarder ensemble, ils étaient super mimis ^^

Bref, voyager c’est aussi l’occasion de réaliser des sorties que nous ne faisons pas d’habitude, par manque de temps ou de possibilités. On n’a pas toujours un MarineLand ou des grottes à côté de la maison ! Du coup, c’est un avantage que de pouvoir leur faire découvrir de nouvelles choses, de nouvelles activités. Nous en avons justement profité pour leur faire découvrir la piscine. Autant ils avaient eu un (seul) contact avec l’eau lors d’un anniversaire en famille, mais avec une grande piscine dans laquelle ils avaient passé quelques minutes dans mes bras, autant la pataugeoire a été un vrai déclic ! Je n’aurai jamais cru qu’ils aimaient tant l’eau. Dès notre première virée à la piscine, ils ont été à fond ! Et cela ne nous a pas quittés, Evan m’ayant encore demandé cette semaine d’y retourner bientôt. D’ailleurs si tu me suis sur mes réseaux sociaux, tu as pu voir que certains dimanches matins je les emmène à la piscine comme ils adorent ça.

Les grottes ont été un autre moment super sympa également. Nous avons certes du traverser des contrées inhospitalières pour nous y rendre (bon, j’abuse un peu…mais t’aurais vu le chemin au milieu d’une forêt pour s’y rendre, ce n’est pas si faux…), mais sur place ils ont également adoré. Nous avons eu de la chance car lors de la visite de la grotte un jeu était organisé, permettant à la fin de partir avec des petites pierres de différentes couleurs, qu’ils ont conservé depuis. Et pour eux c’était le moment d’enfin pouvoir aller « sous la terre », comme ils avaient pu nous le demander à plusieurs reprises par le passé. Ils m’ont redemandé il y a quelques temps à retourner dans une grotte, je pense qu’on fera ça cet été afin de profiter au mieux de la fraîcheur. Les Grottes de la Balme, que j’ai découvertes sur un blog de maman que je visitais (je ne sais plus lequel d’ailleurs ^^’), étant à environ d’une heure de Lyon, cela reste bien accessible pour aller y passer un bon moment !

Et cet été sera donc l’occasion pour tous de découvrir l’Angleterre, d’abord en passant par Londres pendant un jour ou deux, puis en nous rendant du côté de Lincoln, dans l’est du pays. Je me demande comment vont réagir les enfants, car outre le fait de partir dans un pays étranger, ils vont entendre des gens parler anglais à longueur de temps, et surtout ENFIN (ils le demandent tant…) prendre l’avion ! Bon, j’avoue qu’en un sens j’appréhende un petit peu. Cela dit, vu comme mes deux fous-fous sont à fond dès qu’ils font une activité qui remue (genre les grands 8 pour enfants où ça commence à bouger un petit peu), je pense qu’ils seront bien à leur aise pour aller faire un tour dans les airs !

J’attends ce voyage avec impatience afin de voir comment ils vont le vivre, ce qu’ils vont y découvrir, et ce qu’ils vont en retenir. Car oui, un enfant ça a de la mémoire, au point de te rappeler 7-8 mois après les grandes vacances précédentes, qu’on avait vu un lapin courir un champs (tu es tellement content que ce soit ce genre de souvenirs qu’ils aient des vacances :D) !

                               *********

Voici les articles des autres participants au thème de la semaine :

Maman moderne politiquement incorrecte

Creativemumand co – Pourquoi nous voyageons en famille

Veuxpas – Comme une envie de partir parfois

Wondermomes – Paris, le rêve devenu réalité

Stepbystep

Bullesdeplumes – Voyages, voyages

Félie et ses monstres gentils – Voyager en famille et découvrir le monde avec tous nos enfants

Ma p’tite tribu : Les voyages, l’ouverture aux autres

Ezevel : Voyages

Mademoiselle madame : Éduquer aujourd’hui et mes ressources lecture

3 Commentaires

  1. C’est extra de pouvoir découvrir d’autres régions ou pays avec les enfants. Ils ont une capacité d’adaptation assez incroyable et leur émerveillement et curiosité font toujours plaisir à voir.
    Ma plus grande est rentrée de Londres il y a 2 semaines, avec une envie féroce d’y retourner très vite, alors je crois que quand on se réinstallera en normandie (d’ici un an ou 2) on fera des escapades régulièrement, avec le bateau ca va vite.
    Bises et bon week end

    • Merci pour ton témoignage ^^ Je pense que les enfants ont la chance de ne pas être « formatés » par des habitudes et un rythme de vie, et du coup prennent plus facilement ce qui vient (au moins pour les sujets sur lesquels ils ne sont pas fermés, du moins).
      La Normandie ce sera proche en effet, et puis l’avantage, c’est que le climat est un peu le même aux deux endroits #sicestvrai 🙂

Laisser un commentaire