Alors que Samsung n’avait pas réussi à convaincre avec son S5, le constructeur coréen tente de se relancer avec son S6. Sorti depuis quelques mois, voyons si Samsung a réussi son pari de revenir dans le peloton des meilleurs smartphones.

S’agissant de mon premier test de smartphone, je tiens à préciser que mes tests sont axés usage quotidien. Exit donc les benchmarks, tests automatiques via différents logiciels pour simuler un usage réel, et mesures avec différents appareils. Pour tout cela, d’autres sites le font très bien 🙂

Découverte du Samsung Galaxy S6

La première impression que j’ai eue en prenant le téléphone en main ne me quittera au gré des tests effectués. Le Galaxy S6 inspire vraiment confiance en termes de solidité, tout en arborant un aspect haut de gamme incontestable.

Design et ergonomie

« Attention chérie, ça va trancher » : Samsung amène avec le S6 un nouveau design, en rupture avec le S5. Si de face les appareils très proches, dans le détail ce n’est plus (du tout) le cas. On découvre ainsi une coque en aluminium des plus classieuses, doublée d’un verre Gorilla Glass 4 (avant et arrière) très protecteur. Le pendant de cette protection est que le moindre doigt posé à l’arrière du téléphone y laisse sa trace (sauf pour la version blanche). Rien de dramatique en soi, mais à l’usage (et d’autant plus en mode paysage) cela se voit rapidement.

Samsung a fait le choix d’opter pour une coque non amovible, exit donc l’accès à la batterie. On retrouve également à l’arrière le capteur de l’appareil photo qui dépasse de l’appareil. Je trouve cela un peu dommage, rompant avec le design sobre et élégant, dirai-je « lissé », général.

Avec sa coque métal et ses protections en verre, s’il est un reproche que l’on ne peut faire au S6, c’est bien d’être lourd ! Le portable est en effet léger, et son design arrondi lui confère une excellente ergonomie.

La touche home retrouve ici de multiples usages, avec l’intégration d’un lecteur d’empreinte, tout en servant de raccourci en la double-tapant pour lancer l’appareil photo.

Au global, le Galaxy S6 revêt sans sourciller l’aspect premium de la gamme dans laquelle il se situe.

Photo de présentation du S6 - Toutes faces

 

Tests écran, multimédia (films et jeux), son

L’écran 5.1’’ possède une définition QHD (2560*1440), en technologie Super AMOLED, qui en met littéralement plein les yeux. Les couleurs sont éclatantes, les noirs profonds, et visionner un film est un plaisir sur un écran d’aussi bonne facture. La netteté de l’affichage n’est pas en reste, avec une lisibilité et une luminosité de haut vol. Une dalle d’excellente qualité, parfaitement maitrisée, voilà comment résumer les choses 😉

Selon les préférences de chacun, différents modes d’affichages sont proposés. Le mode « photo » m’a semblé offrir le meilleur rendu, cela restant aux préférences chaque utilisateur, mais aussi aux conditions dans lesquelles le téléphone est exploité.

Les vidéos, y compris en UHD 4K, sont parfaitement fluides et profitent de la qualité de l’écran. Même si sa taille reste modeste, les amateurs de vidéos y trouveront leur plaisir.

Le son est clair et le reste même lorsqu’on pousse le volume (tout comme mémé, on ne pousse toutefois pas le volume dans les orties, sinon ça pique [les oreilles]). Il s’agit toutefois de mono, avec le haut-parleur placé sur la tranche sous l’appareil. Ce placement me laisse un peu perplexe je l’avoue, et vous devrez porter attention à ne pas le couvrir accidentellement. Cela sera notamment le cas en usage en mode paysage, attention donc au placement des mains.

Au niveau des jeux ce n’est que du plaisir ! La taille de l’écran et sa qualité permettent de jouer dans de bonnes conditions, aucun ralentissement à noter dans mes tests. Real Racing 3 s’est lancé en 14.9s et Dead Trigger 2 en 7.3s, temps excellents (respectivement 26.2s et 10.3s sur un Z3Compact à titre de comparaison).

Test en usages photos et vidéos du Galaxy S6

Sans réelle surprise, le Galaxy S6 se veut excellent en prise de photos et réalisation de vidéos. Le capteur 16Mp est très efficace, et même s’il pèche légèrement en faible luminosité, le résultat reste exploitable. Le capteur frontal de 5Mp sera suffisant pour vos selfies. L’arrivée d’une stabilisation optique est un ajout non négligeable par rapport au S5, déjà performant dans le domaine. Le rendu est pour moi très naturel, et les couleurs captées sont très proches de la réalité.

Entre le fait de pouvoir lancer l’appareil photo en double-tapant sur le bouton d’accueil, et la rapidité de l’autofocus, vous avez ici un appareil prêt à photographier très rapidement. Pratique lorsqu’on a des enfants par exemple 😉

On notera l’existence d’un (petit) mode de réglages manuel avec balance des blancs, ISO, contraste des couleurs et température des couleurs.

Galaxy S6 - Arbre de nuit
Arbre de nuit
Galaxy S6 - Rue de nuit
Rue de nuit
Galaxy S6 - Banc de nuit
Banc de nuit
Galaxy S6 - Arbre
Arbre en mode auto
Galaxy S6 - Arbre en HDR
Arbre en HDR
Galaxy S6 - Extérieur divers 2
Extérieur divers
Galaxy S6 - Extérieur divers
Extérieur divers 2
Galaxy S6 - Fleurs
Fleurs
Galaxy S6 - Fleurs en HDR
Fleurs en HDR
Galaxy S6 - Plaque de test en extérieur
Plaque de test en extérieur
Galaxy S6 - Plaque de test en intérieur - Distance 75cm
Plaque de test en intérieur – Distance 75cm
Galaxy S6 - Plaque de test en intérieur - zoom x4
Plaque de test en intérieur – zoom x4
Galaxy S6 - Plaque de test en intérieur - zoom x8
Plaque de test en intérieur – zoom x8
Plaque test intérieur - luminosité moyenne - zoom x8 - 2
Plaque de test en intérieur – zoom x8 – 2

Comme on peut le voir, les photos sont excellentes. Même avec le zoom, le rendu est très bon pour un smartphone. Le samsung Galaxy S6 remplacera avantageusement un appareil photo numérique entrée de gamme lors de vos diverses sorties.

La partie vidéo permet l’enregistrement en 4K sans sourciller, par ailleurs sans noter de chauffe de l’appareil dans ce mode. Le zoom y offre beaucoup plus de stabilité qu’en mode normal, ainsi qu’un rendu bien meilleur. Précision : l’UHD est limité à un enregistrement de 5 minutes, pas de quoi réaliser un long métrage lors des folles soirées d’anniversaire de tata Simone.

Autonomie et temps de chargement

Passons maintenant aux tests pratiques du Galaxy S6. Comme expliqué en début d’article, les tests réalisés le sont afin d’obtenir les chiffres les plus proches d’un usage réel. Aussi, pour du surf Internet par exemple, il s’agit d’une réelle session, basée sur la consultation de mails, forums, blogs ; pour les jeux, ceux-ci sont réellement exploités pendant la durée mentionnée.

Le wifi est désactivé (hormis pour le streaming) et la luminosité poussée à 100% pour les jeux et films.

UsageDuréeBatterie utilisée
Téléphone en veille24h11%
Jeu : Real Racer 31h21%
Jeu : Dead Trigger 21h30%
Lecture film full HD1h3014%
Lecture de MP3 (écran éteint)1h5%
Streaming : vidéo1h10%
Streaming : audio1h12%
Surf Internet1h18%

L’autonomie est très bonne. Compte tenu de la fiche technique de l’appareil, on voit que Samsung a procédé à de belles optimisations. Les gros gamers pourront y trouver à redire toutefois, l’appareil étant très gourmand dans les jeux.

A noter, la présence du mode Ultra d’économie d’énergie, qui permet de nettement augmenter la durée d’utilisation de l’appareil. Il vous en coutera une baisse de luminosité et une restriction sur les applis utilisables.

Temps de chargement

SourceDuréeBatterie rechargée
Secteur (départ batterie vide)30m50%
Secteur (départ batterie vide)1h19100%
USB1h19%

Le Galaxy S6 est ici extrêmement efficace, avec une recharge (secteur) complète en moins d’1h30, ce qui est excellent. L’USB restera occasionnel, à défaut de mieux.

Plaisir et facilité d’utilisation au quotidien

Fourni sous Android Lollipop 5.0.2 avec l’interface TouchWiz de Samsung (qui a subi un gros rafraichissement), l’interface est sobre et s’apprécie par sa légèreté. Le nettoyage a été fait afin d’obtenir un menu plus léger, et agréable à l’usage. Le capteur biométrique est très réactif et on se plait à l’utiliser. De nombreux thèmes sont disponibles dans la boutique idoine afin de personnaliser l’appareil, dans des goûts très variés (parfois trop à mon goût, mais ça…:D).

La possibilité de couper l’ensemble des applis présentes nativement est un petit plus intéressant. Pourvoir les supprimer aurait été autrement plus utile.

L’accroche réseau et le fix satellite du GPS n’ont posé aucun souci. Tout comme l’utilisation première qu’on dédie au téléphone : téléphoner ! On entend clairement son interlocuteur, et question préférence, la taille du téléphone permet de le tenir facilement.

Le test a été réalisé avec une version de 32Go, disposant de 24.9Go de libres lors du déballage. L’absence de port pour carte mémoire pourra poser souci pour des utilisations multimédias. Ce point est donc à prendre en compte lors de l’achat de l’appareil, disponible en versions 32/64/128 Go.

Le kit mains libres fourni est de qualité moyenne+, la finition également, le son est bon et vous ne devriez pas avoir besoin d’en changer.

A noter : la présence du cardiofréquencemètre à l’arrière de l’appareil, dont l’utilité reste pour moi nulle sur un smartphone, d’autant plus qu’on ne peut l’utiliser qu’à l’arrêt.

On pourra éventuellement regretter à terme la batterie non amovible, ainsi que la perte (comparativement au S5) de l’étanchéité.

Enfin, quelques screenshots pour finir cet article :

Screenshot Galaxy S6 - 1 Screenshot Galaxy S6 - 2 Screenshot Galaxy S6 - 3 Screenshot Galaxy S6 - 4 Screenshot Galaxy S6 - 5

Aperçu global
Design, ergonomie
Écran, multimédia, son
Photos et vidéos
Autonomie et temps de chargement
Usage quotidien
PARTAGER
Article précédentPrésentation de mes petits mecs :)
Prochain articleFidmarques : l’appli qui récompense la fidélité – Tests/avis

6 Commentaires

    • Je ne suis pas étonné qu’il te plaise, je dois avouer que ça a été un grand plaisir de le tester, même si mon Z5C me plait bien 🙂
      Pour le DAS je dois avouer que je n’y prête jamais attention ! Pour peu que les chiffres donnés soient respectés ^^

    • Dans ce genre d’article je vais essayer d’être exhaustif, même si je sais que ne sera pas possible vu toutes les possibilités des smartphones d’aujourd’hui ^^ Mais déjà avoir envie c’est se donner les chances d’y arriver 🙂
      L’iPhone 7 j’espère pouvoir le tester lorsqu’il sera sorti, à suivre donc…

Laisser un commentaire