Pour moi, le terme numérique = écran, tout simplement. Quand je parle d’écran, j’entends tous les écrans : smartphone, tablette, télé, ordinateur. Et aujourd’hui, le numérique est partout dans nos vies, a fortiori la nôtre d’adulte, à bosser sur ordinateur, utiliser notre smartphone avant/après (pendant ?) le boulot, la tablette éventuellement après le boulot/le soir, et la télé (avec le smartphone ou la tablette en même temps, éventuellement là encore).

Mais quelle place donner au numérique dans la vie de nos enfants ? Ici je ne m’en cache pas, les enfants ont le droit notamment à la télé. Un petit peu le matin, notamment au lever pour se réveiller en douceur. Idem en soirée. L’avantage, si je puis dire, c’est qu’en ayant limité la télé dès qu’ils étaient plus petits et commençaient à avoir le droit de la regarder, c’est qu’ils ont pris l’habitude de ne pas passer leur temps devant.

Aussi quand on dit stop, ils ne ronchonnent pas. Même, il arrive fréquemment qu’ils arrêtent de la voir pendant les périodes où ils ont droit de le faire, pour aller faire autre chose, ou parce que je leur propose une activité, et que cela les intéresse plus que ce qu’ils regardent.

Et pour le week-end, nous nous autorisons une soirée (voire deux) famille devant un dessin animé (comprendre un long métrage, car une soirée devant un épisode de Pat Patrouille ou de Robocar Poli, ça fait short hein…). Je laisse les enfants choisir ce qu’ils veulent regarder et ça nous permet de prendre du temps ensemble, pour finir la semaine tranquillement.

La tablette, ils ont un crédit de 15 minutes pour l’utiliser par jour. Généralement ils jouent à un jeu de course de voitures. Parfois à d’autres jeux, comme l’appli lire avec Sami et Julie, qui présente l’avantage d’être plus éducatif. Je reste toujours à l’affût d’applis plus éducatives que ludiques, aussi n’hésite pas en commentaire si tu en connais des sympas pour 5 ans environ 😉

Comme la télé, on les a limités dès qu’ils ont commencé à connaitre la tablette, aussi leur demander d’arrêter au bout de leurs 15 minutes ne pose pas de souci.

Niveau smartphone, ils ont chacun un iPhone 6 et s’amusent bien avec. Meuuuuh non je déconne xD Le seul lien qu’ils peuvent avoir avec le portable c’est quand je joue à Pokemon Go et qu’ils veulent voir le Pokemon que j’attrape, voire le faire eux-mêmes.

Et l’ordinateur, ils y sont rarement. On s’en sert surtout pour trouver des modèles de dessins que je leur dessine une fois qu’ils sont au lit, et qu’ils colorient le lendemain : ils adorent ça !

Le numérique, les écrans, les enfants y auront droit plus tard à haute dose, il ne faut pas se voiler la face. Et c’est avec mon point de vue de trentenaire avancé que je vois ça, où j’ai connu une adolescence sans tablette, sans smartphone (téléphone oui, quoi qu’un peu tardivement, mais pas smartphone avec les possibilités que cela représente). Alors, qu’est-ce qu’il en sera dans *quelques* années, certainement avec des tablettes qui remplaceront peu à peu les livres, les smartphones qui offriront encore plus de possibilités, et que sais-je encore ? Eh bien on verra quand on y sera ma foi ! En attendant, je trouve que laisser les enfants profiter de certaines possibilités à petite dose n’est pas mauvais, voire positif en leur apprenant un peu à s’en servir, voir à quoi cela peut servir, mais aussi sur le fond en apprenant à se limiter et écouter la ligne de conduite qu’on leur donne.

Et toi, les écrans pour les enfants, ça donne quoi ?

*******

Retrouve les autres participants de la semaine :

-Maman Moderne Politiquement Incorrecte : Organiser une fête d’anniversaire

-La mère instit imparfaite : La tétine en question

-EzEvEl : Quelle place laisser au numérique pour les enfants ?

-Wondermomes : Collège numérique, ça change quoi ?

-Graine de caillou : VEO ou comment créer ce sentiment de culpabilité

4 Commentaires

  1. C’est un vaste sujet, pas évident de se positionner. Comme pour tout il faut savoir vivre avec son temps sans excès, le dosage est délicat. Ici les enfants regardent parfois la télé le soir, parfois le week-end, c’est variable en fonction du temps, de notre motivation/fatigue. L’aîné a parfois le droit de jouer sur la tablette, un ou deux soir par mois, 15mn et uniquement le week-end. Un peu plus pendant les vacances. Depuis peu il aime jouer à la wii, uniquement le week-end également. Il a une tendance à être très accro donc nous faisons attention. Pour l’instant hormis la télé ses petites sœurs ne sont pas demandeuses alors nous évitons d’en rajouter !

    • Tu limites beaucoup plus que moi dis donc ^^ Le matin tu fais comment au réveil avant qu’ils déjeunent ? Ici ils sont tellement dans le pâté que je ne vois pas comment faire autrement que les laisser tranquilles 10m devant la télé…
      La wii on en a une aussi, on s’est posés la question…Mais pas longtemps, on s’est bien dits qu’ils allaient être accrocs et que ça allait être galère ;o Du coup, on attend encore un peu pour leur montrer…

      • Alors chez nous le matin c’est pas d’écran ! Ils se lèvent, mangent et se préparent. Ils sont crevés aussi mais la télé les ralentirait, surtout mon fils qui, une fois devant est scotché. Si jamais ils sont rapides et qu’il leur reste du temps avant de partir à l’école (ce qui est rare), ils jouent un peu.

        • Ben je dois avouer que le fait qu’ils sachent facilement s’en décrocher, seuls ou avec de l’aide selon le moment, cela aide pas mal 🙂
          Quand ils se réveillent du coup ils font quoi pour sortir de leur torpeur matinale, avant de manger ?

Laisser un commentaire